» INFOS PRATIQUES » Infos diverses

Infos diverses

EMMAÜS ACTION OUEST RECOUVRE 2 ENTREPRISES :
RETRITEX (le textile) et RETRILOG (entreprise de logistique et de collecte des déchets électriques et électroniques)


LA GRANDE DISTRIBUTION SOUTIENT L’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE…

UN NOUVEAU SERVICE A L’INTERMARCHE DE Crac'h.
Logo eco tlc sac ferme
L’entreprise Retritex nous parle de son projet :

RETRITEX (le textile) et RETRILOG (entreprise de logistique et de collecte des déchets électriques et électroniques)
                    
600 000 tonnes de TLC (textile, linge de maison, chaussures) sont mises sur le marché environ tous les ans, en 2014, 175 000 tonnes ont été récupérées soit 2,6 kg/habitant.
Les objectifs de l’éco-organisme ECO TLC sont de 5kg/habitant/an  et les objectifs européens sont de 7 kg/habitant/an. Nous sommes encore loin du compte. Les caractérisations révèlent encore beaucoup trop de textile



L’HUMAIN D’ABORD.

Ce pourrait être le slogan de la société RETRITEX , créée en 2005, « élève » du Relais   pour valoriser les surplus textiles récupérés dans les communautés Emmaüs du Grand Ouest et depuis 2007 dans les conteneurs que nous trouvons sur la voie publique.  Ce service gratuit allie économie et solidarité. D’une poignée il y a une dizaine d’années, Emmaüs Action Ouest  emploie aujourd’hui 120 personnes. Chez Retritex, comme chez Emmaüs, l’Homme reste au centre de l’économie ».
Retritex joue le rôle de tremplin vers l’emploi pour des personnes qui en étaient éloignées : des jeunes au RSA, des chômeurs longue durée, d’autres proches de la retraite…pendant tout leur parcours, grâce à un dispositif de suivi au sein de l’entreprise, ils préparent leur sortie pour trouver un emploi, une formation qualifiante…

Aujourd’hui, RETRITEX  trie quotidiennement environ 17 tonnes de linge,  vêtements, chaussures et sacs à main.  Membre d’Emmaüs, elle privilégie le projet social et l’emploi sur le territoire breton. Tout le textile est d’ailleurs trié en Bretagne, et 70% des salariés sont des personnes en insertion.

La société RETRITEX est inscrite sur le marché concurrentiel, elle participe au développement d'une économie responsable au service des territoires. Elle œuvre pour la solidarité et préserve l'environnement dans le respect de la législation.
A contrario, les communautés Emmaüs ne sont pas des entreprises, elles ne fonctionnent donc pas du tout comme une entreprise, il n’y a pas de salariés, ce sont des compagnons qui sont hébergés pour un temps plus ou moins long et rendent en échange un service à la communauté.

QUE DEVIENNENT LES DONS ?

La matière première est récupérée principalement dans les conteneurs blancs disposés sur la voie publique, les communautés Emmaüs, les supermarchés, les déchèteries et quelques associations.
Les opérations de tri sont centralisées à Pontivy. Sur les 17 tonnes triées  chaque jour : + 40 % partent à l’étranger, notamment en Afrique où plus de 700 emplois ont été crées,   +40 % sont transformés en chiffons d’essuyage ou en isolant appelé le Métisse et mis au point par Le Relais ; cet isolant est fabriqué à partir des vieux jeans, velours, coton.
+ 4 % sont vendus dans les boutiques Emmaüs (Auray, Lorient, Pontivy), ce sont les vêtements en très bon état que nous appelons « la crème ». Une fois contrôlés sous toutes les coutures, ils feront le bonheur des acheteurs dans les boutiques et maintenant via les boutiques en ligne.
Les déchets sont eux aussi valorisés puisqu’ils servent à alimenter les fourneaux des cimenteries.
A Pontivy, nous ne transformons rien, le Relais s’occupe des flux et de la commercialisation de tout ce que nous trions.

Belle réussite de l’économie sociale et solidaire tout en protégeant l’environnement.

Que peut-on mettre dans les conteneurs textile ? TOUT ou presque

Les vêtements (sauf mouillés et très tâchés), la maroquinerie, les chaussures  liées par paire et le linge de maison dans des sacs de 30 litres bien fermés pour éviter que le linge ne prenne l’humidité et faciliter le travail des personnes qui collectent.


RETRITEX :

offre un service de proximité utile auprès des populations,
permet de réduire les coûts de traitement et ainsi les charges pour le citoyen.
œuvre pour préserver les ressources de la planète et développer l’économie circulaire. favorise le développement d’activités et d’emplois autour du métier de la collecte, du tri et du recyclage.

AUTANT DE BONNES RAISONS DE FAIRE DU TRI DANS LES ARMOIRES…. ! S’habiller chez Emmaüs, un nouveau signe de richesse intérieure ? Pourquoi pas ! Des boutiques pimpantes donnent une seconde vie aux vêtements que vous ne mettez plus.

Vous pouvez trouver le conteneur le plus proche de chez vous en allant sur le site www.« la fibre du tri ».fr

www.emmaus.designblog.fr

Les boutiques Emmaüs